lecochonetleboeuf - charcuterie et boucherie
Recherche
banniere Lecochonetleboeuf
Charcuterie, boucherie et traiteur
Votre
PUB
ici  
 
 

  Toutes les fiches / 

Un peu de culture cinématographique ''sa majesté minor de 2007''

Fiche de Resus Postée le 15-07-2015 Collection: "Vidéo et Numérique"   Grèce
Un peu de culture cinématographique ''sa majesté minor de 2007''
Sa majeste minor

En des temps pré-homériques, dans une île grecque, quelque part en mer égée, Minor, un orphelin dépourvu du sens de la parole, vit dans la porcherie d´un village, avec une truie, qui l´a adopté lorsqu'il était enfant. Cet être innocent, mi-homme, mi-cochon, attiré par Clytia - la fille du Patriarche de la communauté, et fiancée du poète Karkos -, est l´objet de moqueries et de brimades de la part des villageois. Puni par la communauté pour s´être défendu en mordant la bouchère, Minor part un jour explorer la forêt mythologique de l´île, à laquelle les mortels n'ont, en principe, pas accès. Il y rencontre le dieu Pan, qui préfère qu´on l´appelle Satyre, et qui l´initie, à sa manière, à certaines pratiques de ces temps païens. De retour parmi les villageois, à l´occasion de la cueillette des olives, Minor tombe de l´arbre où il était perché pour observer Clytia, et se tue. Laissé pour mort, il ressuscite toutefois, une fois la nuit tombée, et retrouve l´usage de la parole. Dès le lendemain, les villageois, interloqués par cette résurrection et cette nouvelle capacité de l´homme-cochon à parler, témoignent aussitôt un respect craintif à l´égard de Minor, qui se révèle, pour sa part, doué d´un grand sens de l´éloquence. À la suite d´une vision hasardeuse du devin du village, Cataractos, vision qui coïncide avec l´atterrissage d´une colombe - oiseau sacré - sur la tête du ressuscité, Minor est proclamé roi de la communauté, et va prendre conseil auprès de Satyre pour gouverner...

Pour en savoir plus, suivre le lien ci-dessous:
http fr wikipedia org wiki Sa Majest%C3%A9 Minor

 


Commentaire:



  Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés.
  Tous droits réservés © - Enregistrement, reproduction et copie interdits