Texte alternatif si aucune image   Votre
PUB.
Ici
 
  Créer un compte Membre gratuit 9 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.  
 
 
 
 
Nouveautés du site
 
 
 
 
Faire un don
 
 
 
 
Menu principal

JOURNAUX:
Tous les articles
Cochon
Boeuf
Article à soumettre

du site
Annonces classées
Collections
Dessin
Dossiers Gastronomie
Evénements
Forums
Humour
Fromage
Lexique Fromage
Lexique Gastronomie
Livres
Recettes de cuisine
Valeurs énergétiques

services
Carte du site
Abonnements.
Apprendre l'espagnol
Cart.Post.
Faire un don.
Jeux
Liens amis
Liens Web
Membres inscrits
Livre d'or
Proverbes-citations
Quizz
Recommander
Saints du jour
Téléchargements
T.V.
 
 
 
 
Informations
 
 
 
 
Activité du Site
41   annonces
65   fich.collect.
407   art. News
79   fich.Dessin
135   fich.humour
182   cart.postal.
176   fich.livre or
5   forums
1   liens Amis
35   liens web
26   livres
15207   membres
791   prov.citat.
94   quizz
3   réalisations
9583   Saints
5   télécharg.

Top 10
 
 
 
 
Membres
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
Perdu Inscription

Membre(s):
Aujourd'hui : 1
Hier : 4
Total : 15207

Actuellement :
Visiteur(s) : 9
Membre(s) : 0
Total :9

Administration
 
 
 
 
Forums Infos
Recette sauc.. (1)
Mettwurst ou.. (6)
Poids utile .. (3)
Chambre d'af.. (21)
Sterilisatio.. (10)
Texture terr.. (1)
Saucisson a .. (13)
 
 
 
 
Ephémérides
Nous fêtons:
  - Ste Zita Jour Souvenir Déportés
C'est l'anniv. à:
  - Totom6233
  - Toche83
  - Domdom
  - Francinettem
  - Mimigege2527
  - Mimic
  - Abazah
  - Chaussette
  - Jams
  - Barbara27
  - Mong
  - Bobbyfarrel
  - Joel76
  - Jjj83
  - Fabregas
  - Ogcnice
  - Voyageur
  - Popof
  - Bid33
  - Marieclaire
  - Bernick44
  - Fabregas28
  - Ticlaude
  - Bene
  - Leblob
  - Sweetie40
  - Cfacfacfa86
  - Pat29
  - Aiglons
  - Anthonyriviere
  - Sebmarieval
  • Proverbe, citation
  • Naiss.Evenem.
  • Météo
  • Prog. TV
  •  
     

    Article: L'étrange histoire des procès d'animaux au moyen Âge

    Article
      Fiche nº 407   du 22-05-2017     vu 577 fois   Catégorie   Cochon
      Auteur/pseudo     Resus     Thème    Autres
      Titre de
    l'article
      L'étrange histoire des procès d'animaux au moyen Âge   Origine   France
      Contenu

    Cochon moyen age

    Veaux, vaches, cochons, rats et autres charançons étaient poursuivis en justice, mais pas aussi souvent qu'on ne le croit...

    Des charançons ont détruit vos récoltes? Des cochons ont mutilé vos enfants? Vous souhaitez vous venger de ces viles créatures? En Europe, au Moyen Âge, on pouvait tout simplement les traîner en justice. Ils devaient alors faire face à des sentences qui allaient de la mutilation pure et simple à l'excommunication. Ou en tout cas, c'est ce que prétendent de nombreux rapports, même si les preuves formelles de l'existence de telles actions de justice sont plus qu'insuffisantes.

    Et pourtant, la pratique absurde d'intenter des procès à des animaux comme s'il s'agissait d'êtres humains subsiste encore aujourd'hui.

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Procès_d%27animaux

     

     

    Une étrange coutume d’autrefois : les procès d’animaux.

     

    Il n’est pas toujours facile de comprendre les hommes qui ont vécu avant nous. Leurs croyances, leurs attitudes, leurs convictions surprennent souvent. Nous considérons le monde qui nous entoure d’une manière aujourd’hui différente. Ne les jugeons donc pas trop sévèrement. Qui peut dire comment les générations futures percevront notre époque ?

    De nos jours, il ne viendrait à personne l’idée saugrenue de juger un animal et de lui infliger pour réparation d’un délit quelconque une peine d’emprisonnement. Quand un chien attaque un enfant, il est aussitôt abattu. Non pour le sanctionner du geste qu’il a commis mais uniquement par mesure de précaution, pour éviter qu’il ne blesse une autre personne. Notre culture considère que les animaux ne sont pas responsables de leurs actes : ils ne savent pas discerner ce qui est bien de ce qui est mal.

    A l’époque du Moyen-âge, les choses sont différentes. Les hommes admettent que les bêtes sont comme eux des créatures de Dieu. Si l’on juge une personne pour un forfait, si on la condamne, on peut en faire tout autant pour un chat, un cheval ou un cochon.

    Cette manière de penser nous fait sourire d’ironie aujourd’hui. Mais, il y a plusieurs siècles, nul n’aurait songé à se moquer d’un magistrat défendant un animal face à ses juges. Au contraire, l’affaire était prise avec le même sérieux que s’il s’était agi d’un homme.

     

    Et ce lien pour une exécution: http://www.clg-doisneau-gonesse.ac-versailles.fr/spip.php?article78

    Le 8 Janvier 1386, à Falaise, une petite ville de Normandie, toute la population s’est rassemblée pour assister à une exécution capitale un peu particulière. Le condamné n’est pas un homme mais une truie (femelle du cochon). L’animal a été jugé pour avoir dévoré un nouveau-né que ses parents avaient laissé sans surveillance un moment. En réparation du crime commis, il doit être pendu haut et cours.

    La justice a ordonné en outre que la truie soit revêtue d’une veste en velours, de gants et de chausses. On a également déposé sur son groin un masque représentant un visage humain. L’étrange cérémonial prête à rire mais au XIVème siècle il n’y a rien qui puisse choquer qui que se soit. Comme un homme, un animal doit assumer ses actes. C’est pour cette raison qu’on juge naturel de lui prêter une apparence humaine.

    Les autorités ont exigé que le propriétaire de la bête assiste au supplice pour en éprouver une grande honte. Les parents de la petite victime sont là, eux aussi, afin que chacun puisse apercevoir ceux qui ont négligé de surveiller leur enfant.

     

     

    Le cochon au Moyen Âge

    Statue polychrome représentant un moine en robe de bure avec un cochon à ses pieds
     
    Statue de Saint Antoine et son cochon.

    Au Moyen Âge, prédicateurs et théologiens ont considéré le cochon comme un attribut du diable ; comme lui, le diable grogne et se vautre dans l'ordure. Cette image du porc lié à l'enfer existe déjà sur quelques chapiteaux romans, mais prend son essor essentiellement à la période gothique. Le porc est aussi parfois associé aux Juifs et à la Synagogue. Il peut personnifier plusieurs vices, comme la saleté, la gloutonnerie et la colère53. Dès le xiiie siècle, un homme débauché est un porc71. Cette image perdure longtemps après le Moyen Âge.

    Plus tardivement, entre le xve et le xviie siècle, le porc a été associé, après le bouc, l'âne et le chien, à la luxure, bien que le mot de verrat soit en toute logique plus approprié. En 1503-1504, Jérôme Bosch, dans le panneau l'enfer du Jardin des délices, représente une truie vêtue en nonne, enlaçant un homme nu, mais le terme de « cochonnerie » en prend son sens actuel en français qu'à la fin du xviie siècle53. Par dérision, il arrive que le prix «remporté» par le dernier arrivé d'une compétition, telle que le palio en Italie ou des course de chevaux à Ulm (par le Pritschenmeister ritschenmeister" href="https://de.wikipedia.org/wiki/Pritschenmeister">(de)) ou à Strasbourg soit un cochon 72. Un jeu moqueur, impliquant des aveugles et un cochon, existait dans de nombreuses villes européennes au xive et xve siècle, de Lübeck à Paris 72.



    Voir ce site: http://www.slate.fr/story/105797/proces-animaux-moyen-age-mythe-realite

     

    Pour poster un commentaire vous devez être membre S'INSCRIRE



     
     
    Publicité
     
     
     
     
    Vidéos du site

    Toutes les vidéos
     
     
     
     
     
    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés.
    Contact Objectifs Infos légales Réalisations Favori
    Tous droits réservés © - Enregistrement, reproduction et copie interdits - NPDS