lecochonetleboeuf - charcuterie et boucherie
Recherche
banniere Lecochonetleboeuf
Charcuterie, boucherie et traiteur
Votre
PUB
ici  
 
 

Progression journaux:
/ Index / Répartition / Sélection / Description
  Toutes les fiches / Consommation

Le consommateur d'aujourd'hui a besoin de repères,

Article de Resus Posté le 28-09-2004 Journal: "Bienvenue et Consommation"   Aquitaine
Le consommateur d'aujourd'hui a besoin de repères,
Pourtant, toutes les variétés n'ont pas cette chance, et du coup, les consommateurs non plus. Evelyne Leterme explique ainsi que " dans les années 70, le commerce avait ainsi réduit les variétés de pommes aux trois couleurs dominantes: rouges, vertes et jaunes. On a failli passer à côté de toutes ces savoureuses variétés qui reviennent maintenant sur les étals

Redécouvrir les origines

A travers le succès du Conservatoire Végétal, qui dispose de vergers dans tous les départements d'Aquitaine, une tendance se dégage. On assiste au retour à la mode de certaines variétés anciennes dont on apprécie désormais les vertus de résistances aux maladies ou le goût original, une notion qui prime à nouveau sur la production à tout prix. Témoin de ce succès, les journées portes ouvertes au verger de Montesquieu en Lot-et-Garonne ont attiré l'an dernier plus de 6 000 visiteurs sur deux jours. L'édition 2004 de cette manifestation aura d'ailleurs lieu les 27 et 28 novembre prochains.

Perdu dans le déluge des produits standardisés fournis par l'agro-alimentaire mondialisée, le consommateur a besoin de repères, de références auxquelles se raccrocher. Le problème n'est pas simple. Aujourd'hui, seules les marques commerciales sont reconnues dans les instances internationales comme l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce). Ainsi, celui qui choisit du riz Basmati ou du café d'Antigua en croyant acheter un produit bien précis n'a entre les mains qu'une marque qui ne lui garantira ni origine géographique, ni qualité.

Dans le même temps, une firme devenue propriétaire d'un brevet sur un riz OGM étiqueté " riz basmati supérieur pourrait bien être en mesure de bloquer toutes les exportations de riz Basmati venue d'Inde, sous prétexte de violation de son brevet. Ces enjeux économiques sont donc totalement liés à la reconnaissance géographique des produits agricoles traditionnels, ceux-là même qui représentent notre réservoir de diversité et de goût.

La reconnaissance de l'origine géographique, mais aussi du savoir-faire des producteurs est donc déterminante. A la fois pour conserver des aliments de qualité, mais aussi pour rémunérer correctement les hommes qui en vivent et assurer la pérennité des filières. C'est ce que confirme Michel Prugue, le président de l'INAO (Institut national des appellations d'origine) : " lorsque l'on protège correctement un produit et son origine, on favorise la redistribution pour tout le monde. Ainsi pour le poulet des Landes, la réussite de la démarche de protection a eu de nombreux effets bénéfiques: installation de jeunes agriculteurs dans la région, création d'emplois induits sur la zone géographique dans les abattoirs par exemple. Du coup, on protège aussi notre terroir à long terme, on fait de l'aménagement du territoire ".

Au delà du cahiers des charges, plus ou moins rigide, de chaque appellation, l'INAO s'est adapté à la réalité économique moderne et se consacre à la protection des droits des producteurs. L'institut engage régulièrement des poursuites dans de nombreux pays pour lutter contre la contrefaçon. Le récent exemple des producteurs de Sauternes, confrontés à une production originaire d'Argentine n'est qu'un épisode de cette guerre dont le champ de bataille est la planète entière.

Comme le prouve l'augmentation régulière du nombre des contentieux, le savoir-faire est aujourd'hui la véritable valeur ajoutée d'un produit. C'est pourquoi les hommes élevant ces brebis en montagne, travaillant au pied de ces pommiers retrouvés sont ceux qui pourront assurer l'avenir de cette biodiversité menacée. Au détour d'un chemin du Périgord, dans une ferme de Navarre, les goûts et saveurs du sud-ouest attendent d'être redécouverts.

Source : Aqui ! mensuel n°1 de septembre 2004
Dossier SAVEURS pg. 15-19
Tel et abonnement :
http: www.aqui.fr

Commentaire:



  Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés.
  Tous droits réservés © - Enregistrement, reproduction et copie interdits